A propos

17h32, alors que les bureaux se vident de leurs travailleurs, les couloirs du métro se remplissent de leurs flots de voyageurs urbains.

Je déambule, à l’affût de ces instantanés de vie où les destins se mêlent et se croisent; où les divers acteurs de ce moment d’éternité se placent dans le champ de mon regard comme dans une chorégraphie.

Les images s'assemblent en une sorte de bloc note du quotidien, qui parfois agressif, parfois angoissant, nous happe malgré nous. Par endroit l’univers réel se mêle à l’imaginaire collectif comme lorsque ces visages d’affiches de cinéma inquisitrices, tel Big Brother; à d’autres c’est la misère qui se fait plus présente alors que nous cherchons à lui échapper.

Ces images sont un livre que l’on effeuille, chaque page étant 1/4 de seconde d'éternité. Un livre du quotidien: 17h32 dans la vie d’un voyageur urbain.

17h32 dans la vie d'un voyageur urbain photographies Ludovic Amiot 17h32 dans la vie d'un voyageur urbain photographies Ludovic Amiot 17h32 dans la vie d'un voyageur urbain photographies Ludovic Amiot 17h32 dans la vie d'un voyageur urbain photographies Ludovic Amiot 17h32 dans la vie d'un voyageur urbain photographies Ludovic Amiot 17h32 dans la vie d'un voyageur urbain photographies Ludovic Amiot 17h32 dans la vie d'un voyageur urbain photographies Ludovic Amiot 17h32 dans la vie d'un voyageur urbain photographies Ludovic Amiot 17h32 dans la vie d'un voyageur urbain photographies Ludovic Amiot 17h32 dans la vie d'un voyageur urbain photographies Ludovic Amiot 17h32 dans la vie d'un voyageur urbain photographies Ludovic Amiot